Coutures d’automne

Il était temps que le blog reprenne un peu vie, après un long été. C’est un article d’inspiration que je vous propose afin de vous présenter les nouveaux patrons ainsi que les tissus qui se prêteront à des confections automnales.

Concernant les sorties de modèles à coudre des créatrices indépendantes, c’est plutôt calme en ce début de saison. Pauline alice nous a cependant concocté deux superbes patrons. Il y a la combinaison Mila (qui est aussi une robe). C’est une pièce tendance avec des détails féminins : encolure en V, taille haute, bouton à bride et pour le confort et l’ajustement un élastique au dos.

Pour ce type de vêtement, il y a une matière souple et soyeuse et non transparente qui convient parfaitement. Il s’agit du Tencel, étoffe tissée dans une fibre créée à partir de la cellulose de l’eucalyptus. Pour mieux comprendre la fabrication de ce produit, voici un petit schéma (en anglais).

Pour 36 bobines, j’ai sélectionné quatre coloris pour cette saison automne/hiver. Du noir car c’est une valeur sûre toujours classe, du bleu marine intemporel et classique, du jaune moutarde la couleur phare de cette année et du kaki olive, doux aux reflets subtiles.

Ce tissu apportera de la fluidité à la combinaison et son aspect légèrement brillant donnera du chic à la robe.

L’autre patron pochette de la marque pauline alice est un modèle de veste matelassée. Ayora est une veste plutôt courte, douillette, avec des poches et réversible.

Vous pouvez la matelasser vous-même mais également utiliser un tissu déjà molletonné pour gagner du temps. C’est le cas du matelassé Stepper, dans des teintes orangées. Et pour fermer votre jolie veste, des pressions nacrées seront du plus bel effet.

Mais vous pouvez, bien sûr, choisir un autre tissu (velours, flanelle, lin, viscose) parmi les nouveautés et le matelasser en utilisant du molleton thermocollant.

Et pour trouver toutes les fournitures en mercerie nécessaires à la réalisation de vos projets, 36 bobines offre un large choix de boutons, thermocollants, zips et également les outils pratiques et utiles à la couture.

Alors, inspiré.e.s ?

Tuto pour créer un maillot de bain tankini

A lire et entendre vos nombreux commentaires, le maillot Atéa vous plaît beaucoup mais vous aimeriez pouvoir cacher votre ventre ou vos petites rondeurs.

shooting photo du maillot Atéa par Lunéa Images

Il y a une possibilité, facile à adapter sur le patron de maillot Atéa mais aussi également sur le maillot Hina si vous le cousez dans sa version 2 pièces. Cela consiste à ajouter une pièce de tissu sous la poitrine. Vous obtenez ainsi ce qu’on appelle un tankini, c’est-à-dire un mélange entre le bikini et le maillot une pièce.

36 bobines vous explique comment transformer votre « deux-pièces » en tankini en dix minutes (et c’est possible sans machine à coudre) !

Première étape : Prendre vos mensurations en mesurant votre tour de buste juste sous la poitrine. Ajouter 10 cm à la mesure obtenue pour obtenir la longueur du tissu à couper. Mesurer également la hauteur en partant sous la poitrine et en vous arrêtant au niveau de la culotte au niveau souhaité. Si vous souhaitez un effet froncé vous pouvez augmenter la longueur du rectangle à couper.

Les tissus pour maillots de bain sont en général des tissus extensibles de type jersey, en lycra. Ce type de matière ne nécessite pas d’être surfilée. Pour ce tutoriel, toutes les bordures sont laissées à cru. Le tissu est coupé au cutter rotatif pour obtenir des bords propres et nets. Si vous le souhaitez, vous pouvez prévoir de faire de petits ourlets. Il faut donc ajouter des valeurs de couture en fonction de la taille de l’ourlet que vous réaliserez.

Deuxième étape : plier votre rectangle obtenu (ici 100 cm de large sur 30 cm de haut) en deux en superposant les petits côtés. Découper un arrondi dans le bas du rectangle en prenant les deux épaisseurs, en vous aidant d’un objet rond (sur la photo une sous-assiette de décoration de 34 cm de diamètre).

Troisième étape : repérer le milieu du rectangle ainsi que le milieu du haut du maillot de bain. Positionner l’endroit du rectangle sur l’intérieur du bas de maillot, en faisant coïncider les milieux. Épingler.

Quatrième étape : coudre à la main le rectangle en prenant uniquement une des épaisseurs du maillot de bain pour que la couture ne soit pas visible sur l’endroit du maillot.

Et voilà une cousette rapide qui vous permet d’avoir un nouveau style de maillot qu’on appelle tankini et qui vous permettra d’être à l’aise sur la plage (et vous pourrez toujours défaire votre couture main pour retrouver votre bikini d’origine).

Si vous réalisez ce tuto, merci de montrer le résultat ici ou sur les réseaux sociaux avec le hashtag #madewith36bobines #maillotatea #maillothina. Et il existe un groupe sur Facebook pour publier vos réalisations : Made with 36 bobines

Nouvelle collection de patrons d’Anne Kerdilès Couture

Ça fait plus de trois ans que 36 bobines revend les patrons pochette d’Anne Kerdilès. Nous nous sommes rencontrées sur le salon Pour l’Amour du Fil à Nantes et le feeling est bien passé ce qui nous a donné envie de travailler ensemble notamment avec la sortie de Box Couture en édition limitée. Il y a eu la box Nantes, la box Belle-île et la box Andria. Pour ce printemps, c’était plus compliqué de faire une box ensemble car Anne Kerdilès a beaucoup de projets en cours. Mais elle a tout de même eu envie d’utiliser un des tissus vendus par 36 bobines pour coudre un de ses nouveaux patrons qui viennent de sortir !

Il s’agit du modèle de tee-shirt (déclinable en robe) Sablons cousu dans le jersey Terrazzo.

Ce jersey fait partie de la nouvelle collection Stof Fabrics, des jerseys en coton (avec élasthanne) certifiés Oeko-Tex 100, fabriqués en Turquie. Ils sont super à coudre car de belle épaisseur et bien sûr très agréables à porter.

Mais revenons aux patrons d’Anne Kerdilès. En plus de ce patron Sablons, il y a également le modèle Sillon et le modèle Alet. Pour la petite histoire, ces noms font référence à des quartiers de Saint-Malo, une ville chère au cœur d’Anne.

Sablons est donc un patron à coudre dans un tissu extensible de type maille (jersey ou molleton fin). Il est prévu pour faire un tee-shirt mais vous pourrez également en faire une variation en réalisant une robe. Elle sera parfaite pour l’été car elle n’est pas ajustée et donc facile à porter en toute circonstance.

Sillon est un modèle de jupe boutonnée, avec deux longueurs au choix. Elle est à coudre dans un tissu fluide tels que des cotons légers ou de la viscose. Le dos est élastiqué pour plus de confort. Vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour coudre ce patron (pochette, tissus, boutons et élastique dans la boutique en ligne).

Enfin, Alet est une charmante blouse froncée au dos qui peut également se décliner en robe. Elle comporte une encolure en V et des manches évasées 3/4.

Comme pour la jupe, il faut privilégier des tissus fins et souples. Cela peut être de la double-gaze, du crêpe, du voile, etc.

Atéa : le nouveau patron de maillot de bain

Beaucoup d’entre vous ont aimé le maillot de bain Hina l’été dernier. Il était conçu pour les petites poitrines et certaines étaient frustrées de ne pas avoir un modèle pour leur morphologie. Alors 36 bobines a pensé à celles qui ont besoin d’un haut de maillot assez enveloppant et emboîtant tout en gardant une allure féminine. Et pour ce nouveau patron nommé Atéa, le confort et le maintien sont mis à l’honneur avec des bandes à nouer sous la poitrine et dans le dos, pour un ajustement optimal !

Comme pour les autres patrons et box couture de 36 bobines, c’est la talentueuse photographe Marie de Lunéa Images qui a photographié nos jolis mannequins bénévoles qui ont osé poser en maillot ; de vraies filles, de vraies femmes qui ont su passer au-dessus de leurs petits complexes pour vous présenter ce nouveau maillot de bain deux pièces !

Et parmi les quatre courageuses, vous reconnaissez sûrement la fameuse couturière Oriane alias « la grande rouge« ! Donc qu’on soit grande, très grande, petite ou très petite, ce maillot Atéa est fait pour toutes !

Anaïs, Aude, Oriane et moi avons eu la chance de poser dans un cadre super agréable : une belle piscine couverte privée. Le maillot Atéa est un maillot « loisirs » prévu pour la plage, pour bronzer mais aussi pour faire la belle au bord de la piscine !

Le haut peut se nouer de différentes manières ; ainsi, vous pouvez limiter les marques de bronzage, mais aussi adapter le confort à votre morphologie et également éviter le désagrément d’avoir un nœud dans le dos quand on s’allonge sur le sable et même quand on repart en voiture.

Sur la première photo, vous voyez les bretelles des bonnets poitrine qui sont nouées autour du cou et les bandes sous la poitrine qui sont nouées devant. Sur la seconde photo, les bretelles de bonnets sont passées dans les bandes du dos et nouées autour de ces bandes. Les bandes sont nouées sur le côté gauche au lieu du nouage devant..

Et pour la culotte d’Atéa, c’est une forme relativement couvrante avec des liens sur les côtés qui apportent de la fantaisie mais surtout un ajustement au millimètre.

Pour encore plus de fantaisie, vous pouvez mixer les tissus avec de l’uni ou de l’imprimé comme pour la culotte noire à laquelle on a mis les nouettes vertes.

Si vous avez envie, de coudre un maillot Atéa pour cet été, 36 bobines vous propose le patron PDF à télécharger sur sa boutique en ligne mais également la formule « Box Couture » avec toutes les fournitures comprises dans le coffret. Il y a 7 magnifiques tissus de maillot de bain au choix avec de la doublure mousse blanche ou noire, le fil mousse assorti et l’élastique spécifique inclus.

Il s’agit pour certains de jerseys Fit anti-UV et pour d’autres de Lycras. Voici ce que donnent quelques-uns de ces tissus une fois cousus et portés :

Et les voici également dans l’eau, testés et approuvés par nos mannequins du jour, prêtes à tout.

Dernière info concernant le maillot de bain Atéa : la doublure des bonnets poitrine comporte une ouverture pour insérer des coques mousses !

Alors prêtes à coudre votre maillot cet été ?

Sachez qu’il y a également deux autres patrons qui sont disponibles sur le site : le maillot Hina (version trikini ou bikini) et le maillot Moé (un maillot une pièce d’allure sportive) qui eux aussi vous sont proposés dans les Box Couture (avec les mêmes coloris de tissus jersey/lycra).

Moé en tissu Galaxie Bleue

Merci à Sara qui a cousu la plupart des maillots lors d’un stage dans l’atelier de 36 bobines.

Salon Pour l’Amour du Fil (entrée à gagner)

En version originale ou revisitée, c’est le rendez-vous passionné de tout l’univers textile ! Patchwork, Couture, Broderie, Déco, Tricot et tous leurs acteurs s’installeront pour 4 jours dans le HALL XXL du Parc des Expositions de la Beaujoire du 24 au 27 avril 2019 !

Le programme de cette 11ème édition est placé sous le thème « Les Mystères de l’Ouest » avec de jolies découvertes en perspective. La Bretagne bien sûr, mais aussi les États-Unis, le Japon et l’Europe toute entière seront également représentés. L’Australie sera quant à elle notre invitée d’honneur avec de nombreuses expositions, artistes et stands venus tout exprès pour le salon ! Des dizaines d’artistes et expositions venus de tous pays illumineront cet évènement.

Et cette année, il y aura également un Corner Nantais pour vous présenter des acteurs locaux dans le domaine textile. 36 bobines a été invité à animer cet espace le jeudi 25 avril avec la créatrice de patrons Anne Kerdilès Couture.

Vous pourrez ainsi nous rencontrer et nous poser vos questions sur nos métiers. J’en profiterai pour coudre devant vous un haut de maillot de bain à la machine à coudre afin de vous faire part de mes trucs et astuces pour coudre les matières extensibles. Cela permettra sûrement de démystifier un peu la couture de maillot de bain et j’espère que cela vous donnera envie de vous y mettre. Pour l’occasion, il y aura de nouvelles Box Couture contenant toutes les fournitures nécessaires pour coudre un maillot de bain, en vente.

Trois entrées sont en jeu pour pouvoir venir gratuitement au salon. Une est à gagner sur Instagram, une autre sur Facebook et enfin la troisième sur ce blog.

Conditions pour participer au jeu :

  1. être abonné.e au blog
  2. laisser un commentaire sous cet article pour indiquer que vous participez au tirage au sort qui aura lieu dimanche 21 avril à 20 h.

L’invitation (dématérialisée) vous sera envoyée par mail.

Bonne chance et au plaisir de vous rencontrer jeudi sur le salon !

Atelier Scämmit : la sélection de 36 bobines

36 bobines apporte un soin tout particulier dans le choix des marques de patrons qui sont en vente dans la boutique. Pour s’assurer de la qualité des modèles proposés, 36 bobines fait systématiquement un test sur un des patrons pour voir si les explications sont correctement rédigées (avec des photos ou des schémas) et si toutes les pièces s’imbriquent bien. Et puis, 36 bobines est aussi à l’écoute de ses clientes et c’est ainsi, en entendant vos avis favorables sur la marque Atelier Scämmit et en voyant vos réalisations sur les réseaux sociaux ou en direct sur les marchés aux tissus que l’envie d’intégrer cette créatrice à la sélection déjà bien garnie (12 marques de patrons indépendantes !) est arrivée.

atelier scammit
atelier scammit

Pour réaliser le test, c’est sur la chemise Liseron que le choix s’est porté car elle comporte de nombreux points techniques : col, froufrous, manches, fentes de manches, poignets, patte de boutonnage, empiècement doublé…

Avec ses froufrous aux poignets et au col, c’est une chemise très féminine. Pour la coudre, le choix s’est porté sur une cotonnade qui est arrivée récemment et qui convient parfaitement pour ce type de projet. Avec ses petites fleurs colorées, ce tissu Anaïs fait penser à une marque de prêt-à-porter comme Cacharel et à une marque anglaise de tissu comme Liberty of London.

Et voilà le résultat validé à 100 % ! Le plus de la marque Atelier Scämmit est l’accès à des vidéos qui montrent pas-à-pas toutes les étapes de confection. Ça complète parfaitement le livret d’explications qui est bien détaillé.

Le patron de chemise Liseron est désormais en vente en pochette papier dans la boutique en ligne de 36 bobines. Mais il n’est pas arrivé tout seul. D’autres modèles sont également en stock et en voici une présentation avec à chaque fois des propositions de tissus.

Et il y en a pour tous les niveaux ! Notamment avec la robe ou blouse Eugénie qui est si charmante avec ses volants et qui peut être cousue par des personnes qui débutent dans la couture de vêtements.

Ce modèle peut être cousue dans des matières fines et légères comme la double gaze, la viscose, le satin mais aussi le voile, le seersucker ou la batiste (pour les versions blouse).

Inspiration tissus pour Eugénie : une viscose fleurie rouge ou une double gaze en coton bio fabriquée en France, pour une robe longue bohème pour l’été.

Un autre modèle qui est également dans l’esprit bohème est le patron Petites Choses. Il est déclinable dans 24 versions (2 encolures différentes, 2 longueurs de manche, un dos ajouré, un volant à ajouter en bas de la robe) ! C’est d’ailleurs un atout qu’on retrouve chez Atelier Scämmit, chaque pochette est proposée avec au moins deux versions pour que vous puissiez à chaque fois ré-utiliser et personnaliser votre confection.

Comme pour le patron Eugénie, il faut privilégier les matières fines et légères pour coudre Petites Choses.

La gaze blanche jacquard pourrait tout à fait convenir à une version blouse et pour la robe pourquoi pas une popeline fleurie.

Un autre modèle très versatile est le patron Be Pretty avec 12 variations possibles.

Les tissus possibles sont le voile, la batiste, le crêpe, le lin, le chambray, la cotonnade

36 bobines a également sélectionné le patron Envol, un modèle très féminin avec des finitions soignées, de niveau avancé.

Pour ce modèle, la viscose Dovestone semble bien adaptée ainsi qu’un voile ou une étamine de ramie.

Pour finir, le tout nouveau patron Azur est également en stock. Il s’agit d’un patron de chemise avec là encore 24 variations possibles dont une version robe-chemise. Il y a un tissu spécifique pour les chemises ; il s’agit d’un coton Oxford. Si vous avez envie de fleurs, la popeline Dorothy pourra devenir une jolie robe-chemisier (très tendance cette année) à ceinturer.

Allez-vous vous laissez séduire vous aussi par les modèles de la marque Ateliers Scämmit ? Mais peut-être avez-vous déjà succombé à ces ravissants modèles déclinables accompagnés de pas-à-pas en vidéo ? Faites-nous part de vos avis et de vos envies !

La couture pour les hommes

De plus en plus de personnes ont envie de coudre des vêtements pour la garde-robe masculine. L’offre de patrons avec des marques indépendantes, les magazines de couture et les livres dédiés à la couture pour hommes s’étoffe de manière importante ces derniers mois. Chez 36 bobines aussi, la sélection de tissus prend en compte la mode masculine avec, parmi les nouveautés, un choix de plus en plus conséquent.

Évidemment, tous les hommes n’ont pas les mêmes goûts. Il y a ceux qui souhaitent des couleurs plutôt discrètes pour un style classique et casual.

Alors bien sûr, les valeurs sûres sont les denims et les gabardines avec lesquels vous pourrez coudre des blousons, des trenchs, des pantalons et des bermudas.

Parmi les tissus sergés, chez 36 bobines il y a la gabardine senois et la gabardine beige camel qui peuvent plaire aux hommes.

Toujours dans l’esprit de vêtements confortables et décontractés, si vous souhaitez coudre des sweats-shirts notamment, il y a des tissus maille de type molletons et french terry.

Qui dit sweat-shirt, dit également tee-shirt pour porter dessous ! Là encore, 36 bobines a de plus en plus de choix en tissus jersey pour les hommes.

Des unis :

Et des imprimés !

Enfin, quand on pense à la couture pour les hommes, c’est souvent la chemise qui arrive première dans les esprits. Certains hommes osent les tissus fantaisie pour leurs chemises tels que :

D’autres préfèrent plus de classicisme et de discrétion avec des unis ou des carreaux :

Allez également faire un tour du côté des lins, une matière naturelle et intemporelle pour coudre des chemises, des chèches ou même des pantalons d’été. Parmi les chambrays de coton bio, il y a de quoi coudre des chemises plus chaudes.

Et dans la garde-robe masculine, n’oublions pas les sous-vêtements (boxer-short et caleçon) et les pyjamas. Pour ce type de vêtements direction les cotonnades et les jerseys.

Et puis, en lainage et velours, il y a aussi des tissus qui peuvent plaire aux hommes.

Au delà du choix de tissus, la mercerie nécessaire à la confection de vêtements est disponible dans la boutique en ligne avec des bord-côtes, des doublures de type résille, du thermocollant, du fil, des oeillets, des zips et des boutons pour confectionner de A à Z votre projet sans multiplier les frais de port dans différentes commandes.

Et s’ils ont des difficultés à choisir un tissu en ligne, devant un écran, vous pouvez commander gratuitement trois échantillons, en écrivant à 36 bobines et en mentionnant les références qui leur plaisent !